top of page

LE BAR DO DAVID – A FAVELA DINING

Un lieu de dégustations exceptionnel dans une favela de Rio de Janeiro


hupsoo-magazine-david-vieira-obispo-bar-rio
David Vieira Obispo - gérant du Bar Do David - Rio de Janeiro

Que diriez-vous d'une journée à la plage suivie d’une salade de fruits de mer savamment assaisonnée et de déguster une bière bien fraîche dans un quartier animé de Rio à la vue spectaculaire ? Le Bar do David est le meilleur exemple de ce que la presse appelle communément Favela Dining. Bien que je ne sois pas sûre d'aimer ce terme, je pense que les visiteurs de Rio de Janeiro doivent savoir que toutes les favelas ne sont pas les mêmes.


Bien qu'il soit préférable d'en éviter certaines, d'autres sont fort agréables à visiter. Cela dit, je conseille aux gens de vérifier auprès des Cariocas la situation actuelle de la favela dans laquelle ils souhaitent se rendre, d'être raisonnable et respectueux lorsqu'ils entrent dans une communauté comme celle-ci. Une règle importante : ne prenez pas de photographies d’une personne sans obtenir son accord préalable.



hupsoo-magazine-david-obispo-bar-do-david
David Vieira Obispo au Bar Do David

Le Bar do David se trouve dans un coin festif du Chapéu Mangueira de Rio, qui surplombe les plages de Copacabana et de Leme. Dimanche dernier, les deux étages et l'espace extérieur du bar étaient remplis de locaux et de touristes. Tous dégustaient des assiettes de feijoada aux fruits de mer, des ragoûts de haricots, des côtes de porc ananas-menthe, etc. Un vrai régal !




Le propriétaire David Vieira Obispo et son épouse, Shirley, passaient d'une table à l'autre pour discuter avec chacun et saluaient constamment les chauffeurs de moto taxi qui déposaient tour à tour les clients. Ancien pêcheur, le gérant des lieux a grandi dans la favela. Il a appris à cuisiner avec sa mère qui lui a transmis son savoir-faire et tous ses secrets culinaires.


Il ouvrit le bar en 2010. Celui-ci est rapidement devenu incontournable dans le circuit local. En 2011, son interprétation du classique carioca tropeiro, un plat de haricots copieux à base de bacon, de saucisses et de bœuf séché, a été finaliste au concours Comida di Buteco de Rio. Ce plat signature concurrence chaque année, depuis, les élaborations d’autres cuisiniers. La nourriture rassemble les êtres et sublime l’instant, j’ai donc décidé, accompagnée, de prendre place à mon tour dans cette joyeuse convivialité.



hupsoo-magazine-bar-do-david-restaurant-rio
Le Résurgence - plat signature

Le Résurgence : fruits de mer à la vinaigrette et haricots fradinho.

Première place au concours Nourriture Di Buteco à Rio de Janeiro et Champion National !



J’ai tout d’abord commandé le Résurgence, un mélange de crevettes, calamars, moules, haricots blancs, oignons et piments, servi dans un bol élaboré à partir de feuilles de chou. C'est léger et parfait avec une bière fraîche. Les juges du concours national Buteco l'ont également pensé puisque ce plat gourmand a déjà remporté le prix et reçu des éloges unanimes.



hupsoo-magazine-bar-do-david-rio-croquete
Croquete de sardinha uma delícia da favela !

Le plat suivant fut le Dubaï Carioca. Des bâtonnets de sardine servis avec une sauce aux câpres maison. Je n’étais pas certaine d'avoir l'appétit pour avaler 10 bâtonnets. Lorsque j’ai tenté de commander une demi-portion, le patron a refusé, répliquant : « Fais-moi confiance, tu vas lécher l'assiette. » Il avait raison !


hupsoo-magazine-bar-do-david-rio-favela
Acarajé de jilo - Bar do David - Copacabana


hupsoo-magazine-croquete-bar-do-david-rio
Croquete de frutos do mar

Lorsque j’ai découvert la saveur de la fameuse feijoada aux haricots noirs, accompagnée de riz, de chou et d'orange, j’ai été transportée. De nouvelles saveurs exotiques, délicates en bouche, sous la chaleur des tropiques… Le bonheur ! En effet, la feijoada est emblématique au Brésil. Dans les haricots et le chou, le fer est présent. Cet oligo-élément dans sa forme brute est mal absorbé par le corps humain. Lorsqu'il est ajouté à la viande, c'est là qu'il devient bénéfique. Évocateur même.


Connaissez-vous le culte du Saint-Georges ? Le rite brésilien relatant les exploits de São Jorge, qui avec son épée de fer aurait vaincu un dragon, est si important que le saint guerrier est fêté tous les 23 avril par des millions de catholiques et adeptes de religions afro-brésiliennes. Le fer étant par conséquent devenu un élément représentatif, symboliquement triomphal au Brésil.


L'orange, lorsqu'elle est placée dans l'assiette, aide au processus d'absorption de tous les nutriments présents grâce à la vitamine C qu'elle contient. Elle est une aide précieuse à la digestion. En d'autres termes : la composition de ce plat est parfaite ! Recette festive, la feijoada est habituellement préparée le week-end et réservée aux dates spéciales, fédérant toujours de nombreuses personnes. Au restaurant, elle est servie traditionnellement les mercredis et samedis. Les Brésiliens ont l’habitude de déguster un plat spécifique correspondant à chaque jour de la semaine.


hupsoo-magazine-feijoada-bar-do-david-rio
Feijoada aux haricots noirs - Bar do David - Copacabana

Pendant que nous savourions notre dessert, accompagné d’une délicieuse caipirinha de paçoca et d’un bonbon croquant au goût de beurre de cacahuète mélangé avec du lait concentré sucré et de la cachaça, le crépuscule est arrivé. Le Bar do David représente la chaleur d’un accueil et la simplicité, ce que les touristes apprécient à Rio et certainement au Brésil de manière générale.


hupsoo-magazine-caipirinha-bar-do-david-rio
Caipirinha de Ovomaltine e caipirinha de paçoca - Bar do David - Copacabana

Ce fut une excellente introduction au paysage de la favela, qui conservait néanmoins quelques aspects difficiles. En dehors de la merveilleuse nourriture aromatique que nous avons eu le plaisir de découvrir et d’apprécier, nous retrouvions les odeurs et les images de la vraie vie. À seulement quelques mètres du restaurant, les animaux errants, les graffitis et le linge séchant aux fenêtres nous rappelaient les difficultés économiques et sociales inhérentes à la classe populaire de ce milieu hétérogène et contrasté. Néanmoins, nous n'avons éprouvé aucune sensation d'insécurité.




hupsoo-magazine-rio-de-janeiro-riviera-luxe

HUPSOO MAGAZINE

Tous droits réservés ©


Informations pratiques

BAR DO DAVID

Ladeira Ari Barroso, 66-Leme, Chapéu Mangueira

Rua Barata Ribeiro, 7-Copacabana

Tel. (21) 964831046

Horaires d'ouverture : du mardi au dimanche de 08 h à 22 h











Comentarios


Los comentarios se han desactivado.
bottom of page