top of page

THE BRANDO : LE RESORT ÉCORESPONSABLE DE L’ATOLL DE TETIAROA




" L'atoll de Tetiaroa dépasse tous mes mots [...] mon esprit est en paix lorsque la nuit, je m’imagine sur mon île des mers du Sud. Je souhaite que Tetiaroa reste à jamais un endroit qui rappelle aux Tahitiens qui ils sont et qui ils étaient dans les siècles passés." Marlon Brando



hupsoo-magazine-marlon-brando-tetiaroa-atoll-polynesie
Marlon Brando à Tetiaroa

Retrouvez dans HUPSOO MAGAZINE – août 2022, notre article consacré à


Tetiaroa est un véritable paradis sur Terre. Située à environ cinquante kilomètres au nord-est de Tahiti, l’île, frangée de cocotiers, est époustouflante de beauté. Uniquement accessible en avion privé, desservi exclusivement par la compagnie Air Tetiaroa depuis Papeete (ce qui en dit long sur la qualité de l’offre), l’atoll édénique comprend douze îlots égrenés sur une barrière de corail en forme d’anneau protégeant un lagon merveilleux aux eaux translucides. Tetiaroa est un sanctuaire à la biodiversité préservée où les écosystèmes sont pleinement respectés. 167 espèces de poissons y ont été répertoriées. Parmi elles, des dauphins, des tortues, des baleines et de majestueuses raies manta.


Au crépuscule, des volatiles venus de Tahiti rejoignent les centaines d’oiseaux exotiques résidents de l’atoll. On y recense une flore exceptionnelle comptant 38 espèces de plantes indigènes, parmi lesquelles 6 sont considérées comme extrêmement rares. L’île occupe une place historique dans la culture polynésienne. Elle a été durant des siècles le site de retraite estivale choisi par la royauté tahitienne parmi les 118 îles des 5 archipels du Pacifique Sud formant la Polynésie française. De nos jours, on peut encore identifier les vestiges d’anciens temples élaborés par les autochtones polynésiens. Tetiaroa tient une place unique dans le cœur de la population indigène, par la richesse de son histoire et sa splendeur éthérée.



hupsoo-magazine-atoll-tetiaroa-the-brando-polynesie
L'atoll de Tetiaroa – vue aérienne

Imaginez-vous marcher pieds nus sur les plages de sable fin, là où Marlon Brando a vécu en véritable Robinson durant une vingtaine d’années. L’acteur et réalisateur émérite devient l’heureux propriétaire de l’atoll en 1967, conscient de l’aspect virginal de cet habitat exceptionnel. Un lieu de repli idéal pour la superstar hollywoodienne qui y rencontra sa troisième épouse Tarita Teriipaia, sur le tournage du film Les révoltés du Bounty, sorti en 1962, une des nombreuses adaptations cinématographiques du récit d’une célèbre rébellion. Le climat et l’éclat des îles polynésiennes ont toujours encouragé les désertions. Lors du procès du Bounty, mutinerie survenue le 28 avril 1789 sur le HMS Bounty, frégate de la Royal Navy, le capitaine Britannique William Bligh décrit la révolte qui éclate à bord de son vaisseau comme une réaction incoercible de l’équipage face à la splendeur de Tahiti.



hupsoo-magazine-marlon-brando-tarita-tériipaia-bounty
Marlon Brando et Tarita Tériipaia sur le tounage du film "Les révoltés du Bounty"


Marlon Brando n’eut de cesse de défendre la culture polynésienne et les causes environnementales. Désirant préserver son atoll tout en le partageant, il eut l’idée de créer un "ecolodge" parfaitement intégré à son environnement naturel. En 1999, au crépuscule de sa vie, Marlon Brando rencontre Richard Bailey, promoteur immobilier américain, propriétaire de plusieurs hôtels de luxe en Polynésie. Ce dernier lui fait part de son désir de créer un complexe hôtelier éthique sur l’île. Le rêve devient réalité quinze ans plus tard. The Brando ouvre ses portes en juillet 2014 sur l’atoll à la magnificence incomparable.


Un rêve de voyageurs où la dimension écologique est centrale, comme l’avait imaginé Marlon Brando, disparu dix ans plus tôt. L’hôtel 5 étoiles relève d’un concept idéal où la nature inaltérable, le charme polynésien et l’ultra luxe se complètent – s'harmonisent – pour vous faire vivre une expérience hors du commun. Protéger la faune et la flore endémique de l’atoll est la priorité de Richard Bailey, fondateur de la Tetiaroa Society, pionnier dans la protection de l’environnement et de la gestion durable.





Un hôtel de prestige soucieux de l’environnement


100 % écoresponsable, l’établissement s’autorégule en électricité et en eau dessalée en utilisant environ 5 000 panneaux solaires, des générateurs fonctionnant à l’huile de coprah extraite de la noix de coco et des systèmes de récupération d’eaux pluviales. Le resort affiche une autonomie énergétique totale et un bilan carbone avoisinant le chiffre zéro. The Brando est en outre le premier hôtel au monde à exploiter la technologie SWAC (Sea Water Air Conditioning). Cette méthode écologique de climatisation par eau de mer consiste à puiser de l’eau dans les profondeurs du Pacifique, dans le cas présent à 935 mètres, là où elle est à 4 °C, à l’aide d’un tuyau de 2.5 kilomètres de longueur.


The Brando héberge 35 villas sublimes, disposant chacune d’une piscine privée. Trente d’entre elles bénéficient d’une superficie de 96 m². Ces villas possèdent une chambre, une pièce à vivre aménagée pour votre confort, un dressing, un lit "king size" et une salle de bains pourvue d’une baignoire à ciel ouvert. Quatre villas de 168 m² présentent deux chambres à coucher et disposent d’un jardin privatif de 154 m². Une magnifique demeure de 246 m² est quant à elle dotée de 3 chambres.



hupsoo-magazine-the-brando-tetiaroa-polynesie-atoll
Resort The Brando – Villa de rêve
hupsoo-magazine-the-brando-tetiaroa-polynesie-logo

D’éminentes prestations


Par son architecture et sa décoration typique, l’hôtel reflète la culture traditionnelle polynésienne. Le 1er juillet 2019, The Brando a inauguré sa première "résidence Brando", déployée sur 279 m². Ce gîte luxueux dispose de trois chambres spacieuses, d’une chambre de service et de sa propre plage privée. Trois autres résidences sont prévues sur le site. Le resort dispose de deux bars panoramiques, le Ta Manu et le Bob’s bar (hommage au prénom de l’assistant personnel de Marlon Brando qui accompagnait l’acteur en tournage) et de trois restaurants : le Nami, un restaurant japonais intimiste proposant seulement huit couverts, le restaurant gastronomique Les Mutinés by Guy Martins, qui dispose d’une cave à vin et spiritueux exceptionnelle où vous pourrez déguster les meilleurs vins du monde et le Beachcomber Café, sur la plage. Le complexe hôtelier propose également un spa de 2 000 m², le Varua Te Ora Polynesian, établi sur un plan d’eau douce ; un centre sportif (fitness, piscine, vélo, kayak, paddle, plongée sous-marine, pêche au gros, etc.). Cerise sur l’atoll, une bibliothèque fournie et un centre culturel sont mis à disposition des visiteurs.


hupsoo-magazine-soleil-riviera-rio-de-janeiro

HUPSOO MAGAZINE

Tous droits réservés ©


Informations pratiques

THE BRANDO

Atoll de Tetiaroa, Arue

B.P. 6014 Faa’a,

98702, Polynésie française

Site Internet. The Brando


コメント


コメント機能がオフになっています。
bottom of page