top of page

KARL LAGERFELD : UN PHOTOGRAPHE HORS PAIR !

La collection photographique de Karl Lagerfeld est enfin disponible

en téléchargement numérique sur la blockchain Lukso


Karl Lagerfeld était plus qu’un créateur iconique de mode. Il s’est imposé comme un maître photographe et sa collection d'images exceptionnelles est désormais disponible en téléchargement sur la blockchain Lukso dont l’avenir numérique est prometteur.

L'ancien directeur artistique de Chanel, Éric Pfrunder, a vécu avec Karl Lagerfeld pendant plusieurs décennies et c’est lui qui a hérité de la collection complète de ses photographies après son décès, le 19 février 2019. Le magazine Vogue vient de dévoiler qu’Éric Pfrunder a décidé d'enregistrer le catalogue sur la blockchain allemande Lukso.



hupsoo-magazine-karl-lagerfel-photographe-lukso-blockchain
Karl Lagerfeld - grand couturier et styliste allemand

En tant que plateforme, Lukso s'adresse spécifiquement à l'industrie du lifestyle, en proposant une infrastructure décentralisée digne de confiance aux marques de mode, aux start-up et à tous les autres clients de cet espace digital incontournable. Éric Pfrunder est membre du conseil de Lukso, aux côtés du vice-président numérique de Nike, du président de Chanel Europe et d'autres leaders notables de l'industrie.


« Je continue d'embrasser le présent et d'inventer l'avenir », a déclaré Éric Pfrunder à Vogue Magazine. La technologie évolue et nous devons en profiter, car les prochaines générations vivront dans un espace "phygital". Je ne suis pas un expert de la blockchain, mais j’apprends tous les jours. Il y a de grandes opportunités à saisir dans ce domaine puisque la pandémie de COVID-19 a obligé les gens à changer leur mode de vie en optant pour le numérique et à travailler depuis leur domicile pendant les périodes de confinement, ce qui a modifié leur état d’esprit. » Éric Pfrunder


L'ancien directeur artistique de la maison Chanel prévoit de publier les photos petit à petit via les moyens courants, tels que des expositions publiques et des livres photographiques. Il dit que les fans de Vogue peuvent s'attendre à ce que des copies physiques et numériques soient vendues en éditions limitées et commercialisées prochainement.


Karl Lagerfeld a travaillé pour Chanel pendant 36 ans, ainsi que pour la maison Fendi durant 54 ans, en qualité de directeur de la création. Il était une figure emblématique, une star de la mode reconnaissable avec ses cheveux blancs, son costume noir ajusté et ses lunettes de soleil assorties.


Ses photographies ont été présentées dans les campagnes publicitaires de Chanel, mettant en lumière certaines des stars les plus plébiscitées de son époque. Nul doute que les 120 000 images de la collection d’Éric Pfrunder pourraient valoir des fortunes et rapporter gros en centimes, bitcoins et autres durant les années à venir.



hupsoo-magazine-eric-pfrunder-karl-lagerfeld-chanel
Éric Pfrunder – ancien directeur artistique de la Maison Chanel
Cliquez sur le lien ci-après pour en savoir plus sur la collection dans un article éloquent signé Vogue Business : Karl Lagerfeld’s photographic legacy is moving to the blockchain.

Bien sûr, comme la collection est en cours de numérisation, on peut se demander si certaines des images seront un jour éditées sous forme de séries NFT ou de jetons non fongibles. Ces certificats numériques permettant d’authentifier, chiffrer et sécuriser des transactions financières à travers le réseau internet et suscitent un vif engouement.

Alors que le marché du NFT explose, la technologie permet aux artistes numériques, aux musiciens et à presque tous ceux qui ont la volonté de gagner de l’argent (parfois des milliers, et même des millions de dollars) grâce à leurs œuvres non-physiques, de bénéficier d’un support privilégié et optimisé, pratique et ingénieux. Au troisième trimestre 2021, la valeur totale des ventes des « certificats d’objets virtuels » a atteint la modique somme de 2 milliards d’euros.


Le PDG de Twitter a par exemple vendu son premier tweet sous forme de NFT, 2,9 millions de dollars, cette année au mois de mars. Un avatar pixelisé a été quant à lui vendu plus de 5 millions de dollars sur la plateforme CryptoPunk, l'une des premières plateformes de NFT. Au-delà de ces enchères aux prix astronomiques, c’est tout un marché de NFT grand public qui est en train d'émerger.


hupsoo-magazine-riviera-rio-de-janeiro-soleil

HUPSOO MAGAZINE

Tous droits réservés ©








Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page