top of page

À L’ORIGINE DE TAHITI PLAGE À PAMPELONNE


Connaissez-vous la surprenante histoire de Tahiti plage ?
Savez-vous pourquoi le décor de l’île océanienne a débarqué sur Pampelonne ?
Cinématographique, l’origine de cet univers polynésien implanté sur le littoral
du golfe de Saint-Tropez est peu connue. Pourtant, elle est passionnante !

hupsoo-magazine-tahiti-plage-totem-polynesien-plage
Tahiti plage - totem polynésien

Une destination de rêve incontournable

Située à l’extrémité Nord-est de la baie de Pampelonne, dans la commune de Ramatuelle, à seulement quelques kilomètres de Saint-Tropez où le Monde entier se rencontre durant la saison estivale pour partager les plaisirs de la vie dans une effervescence festive, Tahiti attire chaque année des visiteurs en quête de détente et d’émerveillement. C'est la plus ancienne plage privée du secteur. Fréquentée depuis son ouverture par Serge Gainsbourg, Juliette Gréco, Kirk Douglas, Françoise Sagan, Charles Aznavour, Johnny Hallyday, Gilbert Bécaud entre autres, Tahiti Beach jouit d’une excellente réputation qui perdure dans le temps.


En effet, la qualité exceptionnelle de sa localisation et les prestations haut de gamme proposées par l’établissement à sa fidèle clientèle internationale rendent ce lieu unique. Cette adresse mythique, paisible et exclusive réserve un accueil personnalisé à chacun. Félix Palmari, ancien fonctionnaire de police marseillais, fit l’acquisition d’un petit bout de terrain balnéaire sauvage du quartier du Pinet en 1952. Il y planta ses premiers parasols oranges, ainsi qu’une simple paillote-buvette, faisant de cet endroit la première plage aménagée du globe.


Le tournage du film de Roger Vadim Et Dieu créa la femme consacrera quatre ans plus tard Tahiti plage, devenue mondialement célèbre. Accessible à pied, en voiture, en bateau et en hélicoptère, la petite parcelle maritime s’est agrandie. Elle s’étend désormais sur 7 hectares. Ce patrimoine héréditaire est actuellement géré par Patrick et Felicia, les enfants de Félix Palmari, décédé en 2006.


L’hôtel Tahiti Beach est le seul à avoir été implanté directement au bord de mer. Le complexe dispose de plusieurs bars, restaurants et terrains de tennis. Un ponton fabuleux accueille des stars planétaires depuis 70 ans, 200 matelas, 25 chambres avec spa, une piscine, des boutiques luxueuses et des salons de soins esthétiques permettent de se faire chouchouter sur place. Que vous soyez autochtone ou allogène, la genèse de ce lieu parnassien vous fera voyager en des contrées lointaines.




 

Aloha, le chant des îles.


L’Origine de cette plage aux couleurs chatoyantes est inhérente au septième art. C’est pour le tournage d’un film de Léon Mathot intitulé Aloha, le chant des îles, que ce décor polynésien fut créé en 1935.

hupsoo-magazine-leon-mathot-realisateur-aloha
Léon Mathot

hupsoo-magazine-aloha-le-chant-des-iles
Affiche du film Aloha le chant des îles

Jean Murat, Charles Moulin, Danièle Parola et Arletty s’illustrent dans ce film d’aventures sorti deux ans plus tard en 1937 dans les salles de cinéma. Le film raconte les amours d’un pilote français et d’une aviatrice anglaise dont les véhicules aériens se crashent sur une île du Pacifique suite à un raid international. La documentation technique et le scénario du film sont conservés à la cinémathèque française de Paris. Malheureusement, il n’existe plus aucune bande physique du film à proprement parler.


Parmi les archives conservées à Paris, on retrouve le script et de nombreuses photographies attestant la beauté de la reconstitution du paysage polynésien élaboré pour les besoins du film. Ainsi que des épreuves de l’actrice antillaise Ketty Dalan qui joue le rôle de Maoupiti et de superbes clichés signés Walter Limot. Au beau milieu des images du plateau, on découvre un cliché ancien de Taha’a, l’une des Îles de l’Archipel de la Société dont la ressemblance avec Pampelonne à l’époque est frappante. Un autre montre une maison traditionnelle tahitienne faite de bambous, datant du début du vingtième siècle.







Les studios niçois de la Victorine n’ont pas longtemps hésité avant de choisir une langue de sable blanc presque désertique de la plage de Ramatuelle. Ô combien représentative de la douceur de vivre des îles du vent, ses eaux turquoise nimbées de soleil rappellent un lagon polynésien. Nicolas Charbonneau évoqua cette évidence dans son « Roman de Saint-Tropez », publié en 2009 aux éditions du Rocher.


hupsoo-magazine-tahiti-plage-pampelonne-saint-tropez

Pour les besoins du tournage, l’équipe du film plantera des palmiers et des végétaux tropicaux. De nombreux accessoires exotiques seront utilisés. Des tikis, des carapaces de tortue, des habits traditionnels tahitiens. Un décor typique sera ainsi reconstitué avec des farés (huttes traditionnelles en bois, largement ouvertes et recouvertes de paille), des pirogues polynésiennes à balancier appelées Va’a, etc.


Le tournage était si plaisant que les équipes l’ont prolongé volontairement entre 1935 et 1936. Le personnel technique et le réalisateur se réunissaient chaque soir pour faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Tous dormaient dans des tentes sur la plage. Ce qui est encore plus étonnant, c’est qu’une fois toutes les séquences mises en boite, l’équipe du film s’en ira en laissant le décor sur place dans son intégralité. Cette empreinte unique et extraordinaire donnera le nom de Tahiti à cette plage légendaire et évocatrice.



hupsoo-magazine-tahiti-beach-plage-drapeau-pampelonne
Tahiti plage - drapeaux

Toujours à Tahiti et toujours sur le Grand Écran sortira en 1964 « le Gendarme de Saint-Tropez » avec Louis de Funès. L’année suivante, le cœur de Michel Piccoli et celui de Catherine Deneuve battront « La chamade » à l’unisson dans le film d’Alain Cavalier. Depuis, les palmiers du film Aloha, le chant des îles ont poussé majestueusement et ombragent le restaurant de plage. Les tikis polynésiens et les totems modernisés sont allégoriques et emblématiques de cette plage authentique aux parasols et transats oranges. Les bambous du plafond et du bar sont restés intacts. Ils rappellent les farés d’Aloha.






hupsoo-magazine-tahiti-plage-beach-parasol-pampelonne
Tahiti plage - matelas et parasols à disposition

D’autres établissements surfant sur le succès de l’exotisme, tels que le lagon, Moorea et Polynésie, sont aujourd’hui voisins du complexe Tahiti Beach et se sont implantés sur ce qu’on appelle désormais « la route de Tahiti », invitant les vacanciers au voyage et au dépaysement sur une partie du littoral varois. Pour vous plonger encore davantage dans cette atmosphère, écoutez les documents sonores recueillis par le journaliste, écrivain et producteur Maurice Bitter, spécialiste de Tahiti, son 33 tours - ia Orana Tahiti (bonjour Tahiti), et découvrez son livre passionnant intitulé Histoire de Tahiti et ses îles aux éditions Feni XX, réédition numérique de Jacques Grancher.




hupsoo-magazine-riviera-rio-soleil-logo-mediterranee

HUPSOO MAGAZINE

Tous droits réservés ©

Photographie - #manuelbesseofficial



Informations pratiques

TAHITI BEACH

Quartier du Pinet -1153, route de Tahiti 83350 Ramatuelle - France

Tél. 04.94.97.18.02 reception@tahiti-beach.com












Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page